Entrepriseszzz

L’Ecole d’ingénieurs du Cnam en Picardie

Bref historique :

Le Cnam en Picardie forme des ingénieurs depuis sa création en 1989.

Initialement des formations d’ingénieurs en cours du soir :
Pascal POULAIN  a été le premier ingénieur cours du soir diplômé en 1991, dans la spécialité plasturgie (en partenariat avec le CEMFUM de Verneuil en Halatte).

Les NFI : Des ingénieurs formés par la voie de l’alternance :
En 1989, Bernard DECOMPS conclut dans son rapport que les entreprises manquent d’ingénieurs technologues et de terrain.
Il préconise la mise en place d’une formation d’ingénieurs moins académique que les formations existantes.
L’objectif est de former des ingénieurs de terrain « plus spécialisés et montrant davantage de goût pour le concret et la production », et de permettre la promotion des techniciens supérieurs.
Fin 1990 naissent les Nouvelles Filières d’Ingénieurs, les NFI, dites aussi « filières DECOMPS ».
Le Cnam a été l’un des premiers à mettre en place ces NFI, basées sur un partenariat actif  avec le monde industriel et les employeurs.
Ces NFI, principalement destinées aux techniciens supérieurs, misent sur l’alternance entre enseignement académique et périodes en entreprise.

2 FIP (anciennement NFI) créés au Cnam de Picardie dés 1991 :
    - L’ITII - Picardie : Institut des techniques de l'ingénieur de l’Industrie de Picardie,  formation d’ingénieurs en Mécanique option production et maintenance (date de création 20/06/1991).
    - L’ISTBTP : Institut Supérieur des Techniques du Bâtiment et des Travaux Publics de Picardie (date de création 05/02/1992).

La  première promotion d’ingénieurs FIP, spécialité Bâtiment et Travaux Publics est sortie en 1994.

L’ITII Picardie : Dés la publication du rapport DECOMPS, la profession de la métallurgie s’est  emparée  du dossier « NFI »  au niveau national et régional, et a recherché un opérateur pédagogique ayant l’expérience de la formation d’Ingénieurs et acceptant de travailler sur la mise en place de ces NFI.
En Picardie, cet opérateur fut le Cnam.
Le dossier d’habilitation  a été déposé à la CTI courant 1990, l’habilitation obtenue début 1991, et la formation ouverte en Octobre 1991.
Le rôle des ingénieurs de l’ITII est d’amener des compétences applicatives dans les chaînes  de production.
Membre du réseau national des ITII fondé par l’UIMM,  l’ITII Picardie a été créé par l’UIMP (Union des industries Métallurgiques de Picardie) pour répondre aux attentes des chefs d’entreprise de l’industrie.

L’ITII Picardie réunit les représentants de l’industrie (UIMM), le Cnam en Picardie, Proméo-Formation et l’AFPI 8002.
Membre du réseau national des ITII (23 écoles d’ingénieurs), l’ITII Picardie a été créé en 1991  à l’initiative de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie de Picardie, des UIMM territoriales et du MEDEF Picardie, afin de répondre aux attentes des entreprises industrielles.

 

Le mot d’Hervé Coquet, président de l’ITII Picardie


Herve Coquet«La semaine de l’Ingénieur au CNAM en Picardie verra sa consécration le 27.05.2011 où 70 Ingénieurs de l’ITII Picardie seront diplômés dans les spécialités mécanique et automatique informatique industrielle.
L’ITII Picardie, membre du réseau national des ITII, fondé par l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) a, dès sa création choisi le CNAM Picardie comme opérateur pédagogique, accompagné par ses partenaires issus de la branche professionnelle, PROMEO-Formation pour l’apprentissage et l’AFPI 8002 pour la formation continue, l’ITII Picardie accompagne les besoins en compétences des Industriels de la Région.
L’ITII Picardie, fort de ses vingt années d’expérience, reconnu par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) favorise par l’alternance, l’intégration des apprentis et permet aux collaborateurs par la formation continue d’accéder au métier d’Ingénieur.

«L’ALTERNANCE EN ROUTE POUR LA RÉUSSITE !»


L’ISTBTP : A Amiens, le choix de la mise en place d’une formation continue.
Dés sa création en 1992, la NFI conduite sous l’égide de l’IST-BTP  a choisi la voie de la formation continue.
L’IST-BTP associe les fédérations régionales du bâtiment, des travaux publics, et le Cnam.
L’existence de l’ISTBTP correspondait aux souhaits exprimés par les entreprises régionales  de promouvoir leurs techniciens supérieurs au niveau ingénieur, et de combler la pénurie ressentie par les entreprise picardes en ingénieurs ayant un profil d’application ou de terrain, chargés de la mise en œuvre et de la maîtrise d’une technologie, et aptes à participer à la conception d’installations et d’équipement ainsi qu’à leur réalisation et leur conduite.

Le Cnam en Picardie : des partenariats étroits avec les branches professionnelles.

Elles sont intégrées dans son conseil d’administration et impliquées dans les structures partenariales des FIP :
- ITII Picardie : En sa qualité d’opérateur pédagogique exclusif de l’ITII Picardie, le CNAM en Picardie est présent au conseil d’administration de l’ITII (vice présidence assurée par le directeur régional du Cnam en Picardie), et délégué pour représenter l’ITII Picardie au Conseil d’administration national des ITII. L’UIMM s’implique activement pour apporter aux élèves des entreprises d’accueil et pour communiquer efficacement avec le Cnam Picardie sur ses attentes en termes de compétences métier.
- ISTBTP : les branches professionnelles du bâtiment et des travaux publics sont présentes et assurent un rôle actif dans l’association partenariale de notre formation d’ingénieurs en BTP.

article 8 et 9 l\'ecole d\'ingenieurs du cnam et nos domaines de formation ingenieurs.pdf
0 ko, 20/05/2011 télécharger

Inscrivez-vous à notre newsletter

Trouver une formation au
Cnam Picardie

Trouvez une Unité d'Enseignement