Hors temps de travail

Alexandre LAGODA - Responsable en production industrielle option bâtiment» en cours du soir

Alexandre LAGODA
Diplômé Cnam du DEST (Bac+4) «Responsable en production industrielle option bâtiment» en cours du soir,
après un DUT Génie Civil à l’IUT d’Amiens.
Prépare le diplôme d Ingénieur en Bâtiment en cours du soir (HTT)
Actuellement, cadre «Chargé d’études»

«J’ai valide un bac+4 (titre RNCP) «Responsable en production industrielle option bâtiment» et grâce à cela j’ai été promu cadre.»

 


Quelle était votre situation professionnelle avant votre entrée en formation au Cnam Picardie ?
Avant ma formation, j’étais employé en CDI en tant que technicien études de prix chez Brézillon (entreprise générale de bâtiment).

Quelles étaient vos attentes à votre entrée en formation ?
Quand j’ai commencé ma formation, je souhaitais obtenir un diplôme en vue d’évoluer ultérieurement dans mon entreprise.

Quel est votre parcours de formation au Cnam Picardie ?
J’ai commencé le cursus Ingénieur en Bâtiment CYC 141 en cours du soir (HTT) en 2004. J’ai fait un «break» de 2009 à 2011 et je devrais normalement passer ma soutenance de diplôme en juillet prochain.

Quels sont selon vous les points forts / les points faibles d’une formation au Cnam Picardie ?
Points forts : une formation «pointue» qui colle au monde de l’entreprise. la modalité HTT qui «s’adapte» aux contraintes des auditeurs.
Points faibles : la formation s’étale dans le temps.

Parlez nous de votre évolution professionnelle suite à cette formation :
Actuellement, j’ai fait valider un «bac+4» (titre RNCP) intitulé «Responsable en production industrielle option bâtiment
» et grâce à cela j’ai été «promu» cadre.

Quels sont vos projets de formation actuels ?
Passer ma soutenance de mémoire et obtenir mon diplôme d’ingénieur (pour clore ma formation et atteindre les objectifs que je m’étais fixés).
Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux inscrits ?
Ne pas hésiter à commencer une formation quelle qu’elle soit. Être «assidu» dès que l’on a commencé. Ne pas se décourager car ça peut être long et c’est pour cela qu’il faut se fixer des étapes et ne pas chercher à aller trop vite.
Je dirais que pour une formation d’ingénieur en HTT, il faut compter 5 à 6 ans…

Inscrivez-vous à notre newsletter

Trouver une formation au
Cnam Picardie

Trouvez une Unité d'Enseignement