Présentation

Un peu d'histoire

Le Cnam : un rôle phare dans la formation professionnelle
 

Un peu d’histoire...

 

 

1794 - Pendant la révolution française et à l’aube de la révolution industrielle, à l’initiative d’Henri Baptiste Abbé Grégoire, la Convention édite une loi permettant la fondation du Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers).Objectif : «perfectionner l’industrie nationale» et «éclairer l’ignorance qui ne connaît pas et la pauvreté qui n’a pas les moyens de connaître». L’établissement intègre le Réseau des Grandes Écoles de France.

1819 - Une ordonnance royale donne au Cnam en région le caractère d’une «haute école d’application des connaissances scientifiques au commerce et à l’industrie».

1820 - Premier cours à Paris.

1848 - 10 chaires sont enseignées au Cnam.

1862 - Environ 1800 élèves se pressent chaque soir dans les amphithéâtres.

1882 - 18 chaires sont enseignées au Cnam.

1905 - Les premiers diplômes délivrés par l’administrateur général.

1922 - Création d’un diplôme «d’Ingénieur du Conservatoire» par décision ministérielle.

1925 - Première promotion d’Ingénieurs.

1950 - 40 chaires sont enseignées au Cnam.

1952 - Création du premier Centre Régional Associé (CRA) à Lille.

1963 à 1972 - Le Cnam lance un système de cours sur le réseau de la télévision pour éviter le déplacement des élèves en amphithéâtre. C’est le début de l’enseignement à distance.

1984 - Le Cnam est déclaré grand établissement public participant à la mission de l’enseignement supérieur, il articipe également à la recherche fondamentale et appliquée.

1989 - Création du Cnam en Picardie.

2010 - Le Cnam, avec près de 100 000 auditeurs répartis entre Paris et les centres associés, forme environ 780 ingénieurs par an. Depuis sa création, le Cnam a formé 13 000 ingénieurs.

Évolution du nombre de diplômés

14 diplômés en 1910, 20 en 1930. Le Cnam forme 28 ingénieurs avant la deuxième guerre mondiale (variation entre 3 et 9 ingénieurs par an dont 2 à 4 pour la Métallurgie et la mécanique industrielle). En 1950, on atteint 30 diplômés (tous diplômes) dans l’année, en 1961 on atteint plus de 100 diplômés par an. En 1994, 781 diplômes d’ingénieurs sont délivrés. 1000 ingénieurs ont été diplômés en 2010.

 

Les 3 missions du Cnam

Sous la tutelle du Ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche, le Cnam est chargé de développer 3 missions fondamentales.
- La formation tout au long de la vie pour accompagner les adultes qui souhaitent évoluer dans leur vie professionnelle en suivant une formation à leur propre initiative ou en co-initiative avec leur employeur,
-La diffusion de la culture scientifique et technique pour sensibiliser le plus grand nombre à l’importance de l’innovation dans nos sociétés par le biais de conférences ou d’expositions en valorisant notamment les richesses des collections du Musée des
arts et métiers,
-La recherche technologique pour répondre aux nouveaux besoins économiques et sociaux exprimés par les entreprises et les collectivités et les aider à faire tomber les « verrous » technologiques qui les freinent.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Trouver une formation au
Cnam Picardie

Trouvez une Unité d'Enseignement