VAE - VAP - VES

VAE, VAP, VES : pour Qui?

À qui s’adresse la VES ?

La validation des études supérieures permet à un candidat d’obtenir tout ou partie d’un diplôme par « reconnaissance » de ses études suivies en France ou à l’étranger.
Sont prises en compte les études sanctionnées par un contrôle des connaissances, dans un organisme public ou privé, quelles qu’en aient été les modalités et la durée.
Le dossier présenté par le candidat doit expliciter par référence au diplôme postulé les connaissances et aptitudes que celui-ci a acquises au cours des études dont il demande la validation. Il comprend les diplômes, les certificats et toutes autres pièces permettant au jury d’apprécier la nature et le niveau de ces études.
Le jury procède à l’examen du dossier du candidat et s’entretient avec lui sur la base du dossier présenté. Par sa délibération, il détermine les connaissances et les aptitudes qu’il déclare acquises au regard des exigences requises pour obtenir le diplôme postulé et compte tenu, le cas échéant, des conditions particulières mises à l’obtention du diplôme par des dispositions législatives ou réglementaires spéciales. Le jury peut formuler des recommandations ou des conseils au candidat afin de faciliter la suite de sa formation

À qui s’adresse la VAE et la VAP ?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant exercé une activité salariée, non salariée ou bénévole de façon continue ou non, pendant une durée totale cumulée d’au moins trois ans en rapport avec le diplôme visé.
Pour pouvoir bénéficier d’une VAE il faut justifier d’une durée minimale de 3 ans d’expérience, en continu ou discontinu, à temps plein ou à temps partiel en relation directe avec le diplôme envisagé.
L’expérience totale, c’est-à-dire expérience professionnelle, mais aussi les activités non salariées ou bénévoles justifiées, peuvent être prises en compte.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Trouver une formation au
Cnam Picardie

Trouvez une Unité d'Enseignement