Zoom emploi

Zoom emploi - Comptabilité Paye Social

RESSOURCES HUMAINES : L'homme première ressource de l'entreprise

Année après année, les fonctions RH continuent de recruter et occupent une place de plus en plus stratégique dans l'économie. Bien au-delà de la simple gestion de la paie ou du recrutement, l'activité est centrale pour la compétitivité de l'entreprise.

 

Sommaire :

Quelles sont les évolutions à venir de la fonction RH, dans les 5 prochaines années ?
La spécialité responsable de la Paye Compétences requises

Salaire
Le secteur de la paie : un tremplin
Place aux bac + 2 /+ 3


«Aujourd'hui, la montée en puissance des fonctions de ressources humaines au sein des entreprises et au sein des instances décisionnelles crée des opportunités intéressantes pour les jeunes». Selon Heide Mathieu, directrice de l’IGS Toulouse spécialisée dans le RH, la conjoncture reste intéressante pour les spécialistes RH. Que le temps soit à la crise ou au beau fixe, il y aura en effet toujours besoin de gérer les rémunérations, les effectifs, le recrutement, la formation, ou encore, lorsqu'il le faut, de rationnaliser les organisations.
Au fil des années, les ressources humaines ont même peu à peu grimpé dans l'organigramme jusqu'à se retrouver aujourd'hui tout près des directions générales. Logique compte tenu des défis auxquels elles doivent faine face.
Recruter les éléments les plus aptes et les plus motivés, maintenir les compétences de chaque collaborateur tout au long des années, assurer le lien social au cœur de l'entreprise, ces missions sont cruciales.
Pour les intégrer, un Bac+5 sera évidemment des plus utiles et permettra de dépasser le strict cadre technique. En pleine évolution, la fonction est aussi en pleine internationalisation. Un profil international sera donc un excellent atout.
Chapeauté par le responsable des ressources humaines, c’est là que s’administre le quotidien des salariés puisqu’on y traite les paies et les congés, notamment.
Mais c’est aussi aux RH de développer les compétences du personnel en misant sur le recrutement, la formation ou la mobilité interne.

Quelles sont les évolutions à venir de la fonction RH, dans les 5 prochaines années ?
Falak Elliot, responsable du développement des ressources Humaines de SPIE Nucléaire. La fonction RH a déjà beaucoup évolué et évoluera encore les 5 prochaines années.
Le terme HR Business Partner prend de  plus en plus de sens dans les organisations.
On attend de plus en plus qu'un RH soit proche du terrain, qu'il intègre les contraintes business dans la gestion des hommes et des femmes.
La fonction RH est descendue de sa tour d'ivoire pour mieux comprendre les enjeux économiques. Cela impacte forcément la formation des jeunes cadres en ressources humaines.
Un Bac +5 sera attendu sur son adaptabilité aux environnements externes et internes, sur son ouverture vis-à-vis de l'international, sur sa capacité à comprendre les autres cultures afin de mieux intégrer les collaborateurs venant de tout horizon. Le secteur des ressources humaines en particulier à l'international est en pleine croissance.
Les entreprises du CAC 40 développant de nombreux partenariats à l'international (joint venture etc.) ont besoin de cadres pouvant manager les profils multiculturels, en particulier dans les pays en développement où sont souvent installées les unités de production.
SPIE, par exemple, est en pleine croissance et nos perspectives de recrutements sont très positives pour les 2 années à venir. Quant aux compétences attendues pour exercer dans ce domaine, je citerai l'écoute, l'adaptabilité, l'innovation, la curiosité, le respect du temps donné et le sérieux.

La spécialité responsable de la Paye : Les ressources humaines se sont diversifiées, faisant la part belle à la stratégie. Mais l'administration de la paie n'en reste pas moins une fonction clé dans l'entreprise. De bac + 2 au bac + 5, les jeunes diplômés peuvent s'y faire une place.
Le responsable rémunération supervise la préparation et le contrôle de la paie en encadrant une équipe de techniciens. Il est aussi chargé d'élaborer les tableaux de bord sociaux (suivi des salaires, accidents du travail...).
Garant d'une bonne gestion administrative du personnel, le responsable rémunération veille au respect de la législation du travail, à l'application des règles sociales et conventionnelles de l'entreprise. Il est également en relation avec les caisses de retraite et les mutuelles pour se tenir informé des changements de taux ou des propositions les plus avantageuses en matière de couverture sociale.
Grâce aux outils informatiques de pilotage qu'il a mis en place, il contribue à l'orientation des ressources humaines de l'entreprise. En suivant ses indicateurs, il peut démontrer que le taux de rotation du personnel diminue avec une augmentation de salaire. Une fonction complexe avec le développement du temps partiel et l'internationalisation des entreprises. Car celles-ci gèrent la carrière de leurs expatriés dans des pays où les règles du jeu sont différentes (niveaux de vie, systèmes juridique et fiscal).

Compétences requises
Le goût des chiffres
Impossible d'exercer cette fonction sans connaître parfaitement la législation sociale et ses obligations légales, mais aussi le droit de la sécurité sociale, le fonctionnement des organismes sociaux. À cela s'ajoute une bonne maîtrise des logiciels de paie et un goût prononcé pour les chiffres.
Rigueur et discrétion
Ce métier nécessite beaucoup de rigueur, d'impartialité et de fiabilité, un sens du service et du travail en équipe. Mieux vaut également inspirer confiance aux salariés et faire preuve de discrétion, car ce professionnel touche à un domaine très sensible.

Salaire
Salaire du débutant : 2500 euros brut en moyenne

Le secteur de la paie : un tremplin
C'est la fonction qui offre le plus d'emplois au sein des ressources humaines, même si les effectifs de gestion administrative ont tendance à se resserrer. De fait, pratiquement toutes les entreprises (à partir de 50 personnes) disposent d'une équipe (ou d'une personne) chargée de traiter les rémunérations. Malheureusement, c'est aussi la fonction qui attire le moins les diplômés, rebutés par les chiffres et la « paperasse ». Dommage, car la gestion des rémunérations constitue un tremplin pour accéder ensuite à des postes plus stratégiques, en tant que responsable des RH par exemple.

Place aux bac + 2 /+ 3
Autre avantage : à la différence des autres fonctions des ressources humaines (recrutant plutôt à bac + 5), celle-ci permet à des titulaires d'une licence pro de tirer leur épingle du jeu, à condition d'avoir acquis une première expérience de 2 ou 3 ans. À défaut, une formation en apprentissage ou un stage dans un service similaire peut faciliter l'insertion.

 

Formation Licence Comptabilité Paye Social

Inscrivez-vous à notre newsletter

Trouver une formation au
Cnam Picardie

Trouvez une Unité d'Enseignement