Zoom emploi

Zoom emploi - Responsable Ressources Humaines

RESSOURCES HUMAINES : L'homme première ressource de l'entreprise

 

Année après année, les fonctions RH continuent de recruter et occup1ent une place de plus en plus stratégique dans l'économie. Bien au-delà de la simple gestion de la paie ou du recrutement, l'activité est centrale pour la compétitivité de l'entreprise.

 

«Aujourd'hui, la montée en puissance des fonctions de ressources humaines au sein des entreprises et au sein des instances décisionnelles crée des opportunités intéressantes pour les jeunes». Selon Heide Mathieu, directrice de l’IGS Toulouse spécialisée dans le RH, la conjoncture reste intéressante pour les spécialistes RH. Que le temps soit à la crise ou au beau fixe, il y aura en effet toujours besoin de gérer les rémunérations, les effectifs, le recrutement, la formation, ou encore, lorsqu'il le faut, de rationnaliser les organisations.

Au fil des années, les ressources humaines ont même peu à peu grimpé dans l'organigramme jusqu'à se retrouver aujourd'hui tout près des directions générales. Logique compte tenu des défis auxquels elles doivent faine face.

Recruter les éléments les plus aptes et les plus motivés, maintenir les compétences de chaque collaborateur tout au long des années, assurer le lien social au cœur de l'entreprise, ces missions sont cruciales.

Pour les intégrer, un Bac+5 sera évidemment des plus utiles et permettra de dépasser le strict cadre technique. En pleine évolution, la fonction est aussi en pleine internationalisation. Un profil international sera donc un excellent atout.

Chapeauté par le responsable des ressources humaines, c’est là que s’administre le quotidien des salariés puisqu’on y traite les paies et les congés, notamment.

Mais c’est aussi aux RH de développer les compétences du personnel en misant sur le recrutement, la formation ou la mobilité interne.

 

Quelles sont les évolutions à venirde la fonction RH, dans les 5 prochaines années ?

Falak Elliot, responsable du développement des ressources Humaines de SPIE Nucléaire. La fonction RH a déjà beaucoup évolué et évoluera encore les 5 prochaines années.

Le terme HR Business Partner prend de  plus en plus de sens dans les organisations.

On attend de plus en plus qu'un RH soit proche du terrain, qu'il intègre les contraintes business dans la gestion des hommes et des femmes.

La fonction RH est descendue de sa tour d'ivoire pour mieux comprendre les enjeux économiques. Cela impacte forcément la formation des jeunes cadres en ressources humaines.

Un Bac +5 sera attendu sur son adaptabilité aux environnements externes et internes, sur son ouverture vis-à-vis de l'international, sur sa capacité à comprendre les autres cultures afin de mieux intégrer les collaborateurs venant de tout horizon. Le secteur des ressources humaines en particulier à l'international est en pleine croissance.

Les entreprises du CAC 40 développant de nombreux partenariats à l'international (joint venture etc.) ont besoin de cadres pouvant manager les profils multiculturels, en particulier dans les pays en développement où sont souvent installées les unités de production.

SPIE, par exemple, est en pleine croissance et nos perspectives de recrutements sont très positives pour les 2 années à venir. Quant aux compétences attendues pour exercer dans ce domaine, je citerai l'écoute, l'adaptabilité, l'innovation, la curiosité, le respect du temps donné et le sérieux.

 

Le métier de Responsable des ressources humaines

Le chef du personnel plus ou moins militaire d'antan a fait place à un stratège des ressources humaines, soucieux de développer les compétences des salariés. Un poste de management confié à des professionnels très qualifiés.

Un stratège…

Fini le temps des chefs du personnel autoritaires. Aujourd'hui, le responsable RH est chargé de mettre en musique la stratégie définie au siège de l'entreprise en matière de gestion du personnel et de développement des effectifs.

…Sur tous les fronts

Le responsable RH veille au respect des obligations légales en appliquant la réglementation relative au droit du travail et cherche à améliorer les conditions et l'organisation du travail. Il conçoit et organise des actions de communication interne, supervise la gestion de la paie, entretient des relations avec les partenaires sociaux (délégués du personnel, comité d'entreprise).

Développer les compétences

Dans un contexte de compétition accrue entre les entreprises, il doit aussi veiller au développement des compétences des salariés par l'évaluation, la formation et l'évolution de carrières. Le responsable RH accompagne tous les grands chantiers conduits par ses équipes, en leur apportant les outils et les appuis méthodologiques.

C'est un manager doublé d'un professionnel de terrain, partagé entre les entretiens, la gestion des dossiers administratifs et les réunions avec ses collaborateurs et les partenaires sociaux.

Compétences requises

- Des qualités relationnelles : Le responsable RH doit faire preuve de capacités d'écoute, mais aussi de force de conviction pour faire passer ses projets. Une aptitude à la communication écrite et orale, de même qu'un sens de la négociation sont indispensables à cette fonction.

- Accepter d'être impopulaire : Un responsable RH doit accepter d'être impopulaire lorsqu'il accompagne par exemple un plan de licenciements.

- Autre critère déterminant : la discrétion, indispensable lorsqu'on détient des informations ultrasensibles.

Un généraliste : Le responsable est un généraliste des ressources humaines, aussi doit-il en connaître tous les aspects : recrutement, droit social, paie... Une bonne culture économique et financière s'impose également. Enfin, la maîtrise des outils informatiques devient nécessaire à ce poste qui exige par ailleurs, dans les entreprises de stature internationale, un niveau d'anglais courant.

 

Lieux d’exercice et statuts

Entouré d'une équipe :Le responsable RH n'opère jamais seul. Dans les grandes entreprises, toutes les décisions sont prises en concertation avec la direction au siège et les chefs de service en interne. Lui-même est entouré d'une équipe - assistant RH, responsable de formation, chargé de recrutement, juriste social... qui l'aide à décliner la stratégie décidée en haut lieu. À l'inverse, en PME, il peut être dans des cas extrêmes, le seul représentant en ressources humaines dans l'entreprise.

Au cœur des conflits :Sa position centrale au sein de l'entreprise le conduit à organiser le dialogue social. En cas de conflit opposant la direction au personnel, sa tâche devient délicate. En relation constante avec les salariés, il ne peut se contenter d'être derrière son bureau.

Issus du terrain :Le responsable RH travaille essentiellement dans les grandes et moyennes entreprises, dans tous les secteurs d'activité, mais surtout dans les sociétés de services et les industries. Dans les PME qui s'ouvrent aux ressources humaines, ce sont souvent des professionnels issus du terrain.

 

Le marché du travail

Une fonction qui a la cote :D'un côté, les plans sociaux se multiplient, de l'autre, les entreprises misent gros sur la gestion prévisionnelle des compétences. Autant de facteurs contribuant à revaloriser la fonction ressources humaines après le déclin des années 90. Dans les entreprises, ces professionnels représentent environ 2% des effectifs, soit une population de 40 000 personnes environ.

Pas sans expérience :Dans les équipes de ressources humaines, il n'y a qu'un seul responsable, d'où des effectifs peu nombreux. On accède rarement à ce poste sans expérience préalable. En général, les jeunes diplômés débutent en tant qu'assistants ou chargés de recrutement. Certains d'ailleurs sont d'anciens chefs de service opérationnels.

Coacher les cadres dirigeants : Après de nombreuses années d'expérience, certains responsables RH choisissent de travailler au sein d'un cabinet, éventuellement en libéral, en devenant consultants en ressources humaines, voire coaches, un métier très en vogue visant à développer le potentiel et le savoir-faire des cadres dirigeants.

 

Quelles sont les évolutions à venir de la fonction RH,  dans les 5 prochaines années?

Falak Elliot, responsable du développement des ressources Humaines de SPIE Nucléaire  La fonction RH a déjà beaucoup évolué et évoluera encore les 5 prochaines années.

Le terme HR Business Partner prend de  plus en plus de sens dans les organisations.

On attend de plus en plus qu'un RH soit proche du terrain, qu'il intègre les contraintes business dans la gestion des hommes et des femmes.

La fonction RH est descendue de sa tour d'ivoire pour mieux comprendre les enjeux économiques. Cela impacte forcément la formation des jeunes cadres en ressources humaines.

Un Bac+5 sera attendu sur son adaptabilité aux environnements externes et internes, sur son ouverture vis-à-vis de l'international, sur sa capacité à comprendre les autres cultures afin de mieux intégrer les collaborateurs venant de tout horizon. Le secteur des ressources humaines en particulier à l'international est en pleine croissance.

Les entreprises du CAC 40 développant de nombreux partenariats à l'international (joint venture etc ...) ont besoin de cadres pouvant manager les profils multiculturels, en particulier dans les pays en développement où sont souvent installées les unités de production.

SPIE, par exemple, est en pleine croissance et nos perspectives de recrutements sont très positives pour les 2 années à venir. Quant aux compétences attendues pour exercer dans ce domaine, je citerai l'écoute, l'adaptabilité, l'innovation, la curiosité, le respect du temps donné et le sérieux.

Le marché de l'emploi
123 ko, 11/06/2015 télécharger

Inscrivez-vous à notre newsletter

Trouver une formation au
Cnam Picardie

Trouvez une Unité d'Enseignement